CitoyensRésidentsAnimauxS'InformerEnvironnement et développement durableRéglementationTransportProgrammes de subventionFormulaires et demandes de permisTaxes municipalesRessources communautaires et socio-économiquesSécuritéInfo-TravauxFormulairesGrands projets
MunicipalitéÉlection municipaleConseil municipalSéances publiquesAssemblées publiquesServices municipauxAvis publics et appels d'offresPolitiquesComitésGestion contractuelle
Découvrir Saint-AmableHistoire et PatrimoineLogo, armoiries et devisePortraitProfil économiqueInfrastructures municipalesAutres adresses et liens UTILES Plan de la MunicipalitéPrix et distinctionsVie communautaire
Accueil
LoisirsBénévolatActivités et événementsProgrammation des loisirsRéseau cyclable et piétonnierArtistes et artisansEntentes intermunicipalesBibliothèqueParcs et terrains de jeuxPiscine municipale et jeux d'eauVente de garageLocation de sallesAssociations et organismes
Services en ligne
Menu
le règlement sur l’interdiction des sacs de plastique entrera en vigueur le 1er janvier 2018
Les municipalités de la MRC de Marguerite-D’Youville adopteront en 2017 un règlement harmonisé afin de bannir l’utilisation des sacs de plastique à usage unique à compter du 1er janvier 2018. Cette initiative est réalisée dans le cadre du Plan d’action métropolitain de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), adopté en 2016.


À partir du 1er janvier 2018, il sera interdit, dans un commerce de détail, d’offrir aux consommateurs, à titre onéreux ou gratuit, des sacs d’emplettes de plastique conventionnel d’une épaisseur inférieure à 50 microns ainsi que des sacs d’emplettes oxodégradables, oxofragmentables ou biodégradables, quelle que soit leur épaisseur.


L’interdiction vise tous les commerces de détail situés sur le territoire de la MRC de Marguerite-D’Youville afin d’encourager un changement de comportement à l’égard de l’utilisation de ce type de sacs et de réduire ainsi ses incidences environnementales. En effet, la dégradation d’un seul sac de plastique peut prendre plusieurs centaines d’années. De plus, les incidences environnementales et les coûts relatifs à la disposition et à l’enfouissement de ces matières résiduelles sont considérables.
 
Message
AnnulerS'abonner