CitoyensRésidentsAnimauxS'InformerEnvironnement et développement durablePermis et RéglementationTransportProgrammes de subventionFormulairesTaxes municipalesRessources communautaires et socio-économiquesSécuritéInfo-TravauxFormulairesGrands projets
MunicipalitéConseil municipalSéances publiquesAssemblées publiquesServices municipauxAvis publics et appels d'offresPolitiquesComitésGestion contractuelle
Découvrir Saint-AmableHistoire et PatrimoineLogo, armoiries et devisePortraitProfil économiqueInfrastructures municipalesAutres adresses et liens UTILES Plan de la MunicipalitéPrix et distinctionsVie communautaire
Accueil
LoisirsInstallations hivernalesBénévolatActivités et événementsProgrammation des loisirsRéseau cyclable et piétonnierArtistes et artisansEntentes intermunicipalesBibliothèqueParcs et terrains de jeuxPiscine municipaleVente de garageLocation de sallesAssociations et organismes
Services en ligne
Menu

Les promoteurs

 

 

Reportons-nous vers les années 1947-48. C’est alors le début de la colonisation du premier rang A et B (rue Joliette), du deuxième rang C et D (rue Hervé) et du rang E (rue Williams). La population subit une hausse fulgurante en passant de 1000 à 2000 habitants. 

En 1965, la SOFOMUSTA (Société des fonds mutuels de Saint-Amable), premier groupe de promoteurs, fit son entrée. Sous la présidence de Denis Nicolas, la société comptait alors 25 membres. Par la suite, 6 membres ayant quittés la société, c’est au nombre de 18 qu’ils se retrouvent, dorénavant sous la présidence de M. André Williams, et ce jusqu’en 1985. Près de 250 terrains furent vendus.

Avec l’arrivée des maisons mobiles et ses 4 parcs, vint la seconde hausse dans les années 1970. C’est maintenant 4000 habitants qui sont répertoriés. Vers les années 2009, nous franchissons le cap des 10 000 habitants grâce à l’arrivée de nos promoteurs et du zonage résidentiel.

Suite à l’installation du réseau d’aqueduc qui dessert toute la municipalité en 1983, d’autres promoteurs emboîtent le pas dont entre autre G.D.W, DURALSCO, CISA, CONSTRUCTION MARIO WILLIAMS, SERVICES DE RÉNOVATION R. S., et ce sans compter nos autos-constructeurs.

Viendra par la suite, de la rue Cardinal à la rue Cyrille Lapointe, l’ouverture des liens routiers permettant la jonction entre Saint-Amable et Sainte-Julie ce qui facilite l’accès à l’autoroute 20.

Les travaux d’égouts pluviaux et sanitaires débutèrent en 2001. Quelques entrepreneurs au départ ont exécuté les travaux. Par la suite, afin de diminuer les coûts et de faire travailler ses employés plus longtemps dans l’année, la Municipalité décida de faire la suite des travaux en régie interne.

Si vous vous promenez dans la municipalité vous verrez ça et là quelques embryons de projets, et même parfois des bouts de rues en cul-de-sac : c’est que certains citoyens ont tenté un développement en vendant des terrains. Mais le zonage agricole en 1990 a mis fin à tout morcellement de terres.

Les outillages de toutes sortes, que nos ancêtres ont inventés et qui leur ont permis de dominer un coin de planète, c’est un peu de nous-mêmes à  présent. Ensemble, ranimons l’esprit de clocher !

Patrick Mc Duff

Message
AnnulerS'abonner