CitoyensRésidentsAnimauxRéglementationS'InformerEnvironnement et développement durableTransportProgrammes de subventionTaxes municipalesRessources communautaires et socio-économiquesSanté et SécuritéInfo-TravauxRéclamation
MunicipalitéGrands projetsConseil municipalSéances publiquesAssemblées publiquesServices municipauxAvis publicsPolitiquesGestion contractuelleDemande d'accès à l'information
Découvrir Saint-AmableHistoire et PatrimoineLogo, armoiries et devisePortraitProfil économiqueInfrastructures municipalesAutres adresses et liens UTILES Plan de la MunicipalitéPrix et distinctionsVie communautaire
Accueil
LoisirsParcs et terrains de jeuxRéseau cyclable et piétonnierActivités et événementsEntentes intermunicipalesBénévolatArtistes et artisansPiscine municipale et jeux d'eauBibliothèqueInstallations hivernalesVente de garageLocation de sallesAssociations et organismesClub de lecture d'été
Services en ligne
Menu

Le conseil municipal a autorisé le 10 juin 2020 deux projets pilote d’agricultures urbaines à Saint-Amable : Les poules urbaines et Les potagers en cour avant pour vérifier les paramètres conceptuels et réglementaires de ces projets avant de les enchâsser de façon permanente dans la réglementation actuelle.

Ces projets font écho à l’essor de l’agriculture urbaine un peu partout dans le monde. Les changements climatiques, l’insécurité alimentaire, la volonté de faire sa part pour réduire son empreinte environnementale, le plaisir de cultiver, de manger frais, d’être près de la nature sont parmi les raisons qui encouragent la pratique de l’agriculture urbaine et stimulent l’intérêt des citoyens pour ces pratiques.



les poules débarquent en ville !

La garde de poules en ville fait référence à une activité de loisir, non lucrative et de petite envergure. Elle est généralement effectuée pour la récolte des œufs et le plaisir de prendre soin de ce sympathique animal.

La garde de poules dans le secteur urbain implique le respect d’un certain nombre de conditions. Celles-ci visent surtout à assurer le bien-être des poules et à restreindre les nuisances de cette pratique dans le voisinage.

  • Seule la garde de poules urbaines est autorisée. La garde d’autres volatiles (ex : coqs, canards, oies, dindes, faisans, cailles) est interdite en zone urbaine.

  • Le propriétaire doit posséder au moins deux (2) poules et un maximum de cinq (5) poules.

  • Il est possible de se procurer des poules en consultant la liste des coopératives, meuneries et vétérinaires de poules, par région, sur le site internet de l’organisme « Poules en Ville ».

  • Il est INTERDIT de garder des poules en cage. Les poules doivent être gardées dans un poulailler et doivent être gardées à l’intérieur du poulailler du coucher au lever du soleil. (Voir section poulailler pour plus de détails)

  • En aucun cas, les poules ne peuvent se trouver à l’intérieur d’une habitation ou à l’extérieur des limites du terrain, du poulailler ou de l’enclos extérieur.

 

Sont interdits :

  • Toute activité commerciale relative à la garde de poules ;

  • La vente des œufs, de la viande, du fumier ou d’autres substances provenant des poules ;

  • La présence d’enseigne annonçant ou faisant référence à la vente ou la présence de poules.

 

Le présent projet pilote est assujetti à une demande d’autorisation de la part du citoyen désirant y participer. L’obtention de l’autorisation préalable est obligatoire.



En cas d'infraction :

Dans le cadre du projet pilote, l’autorisation de garde de poules sera révoquée si le gardien commet une infraction en lien avec la garde de poules ou ne respecte pas les normes imposées et que ce dernier néglige d’apporter les correctifs demandés par l’autorité compétente dans les délais prescrits.

 

LE POULAILLER URBAIN
poulailler_75021401.jpeg  
Un seul poulailler urbain est autorisé par habitation unifamiliale (isolée, jumelée). Tout gardien de poules est tenu de construire et de maintenir un poulailler urbain en bon état de propreté et de conservation.
 
Superficie minimale du poulailler :

Intérieur du poulailler : 0,37 m² par poule

Enclos extérieur : 1 m² par poule

Superficie maximale du poulailler :

Pour les terrains d’une superficie inférieure à 1 500 m² : 7 m²

Pour les terrains d’une superficie supérieure à 1 500 m² : 10 m²

Hauteur minimale pour tout poulailler : 1,5 m

Hauteur maximale pour tout poulailler : 2,5 m

 
 
IMPLANTATION

Le poulailler urbain et l’enclos extérieur sont autorisés en cour arrière uniquement et doivent être situés à au moins :

  • 1,5 m de toute ligne de terrain (arrière et latérales);
  • 1,5 m de toute construction et de tout équipement accessoire;
  • 4,0 m d’une habitation voisine, dans le cas d’une habitation unifamiliale jumelée (marge de recul latérale zéro).



La conception du poulailler doit assurer, en tout temps, une bonne ventilation et doit pouvoir protéger les poules du soleil en été (prévoir des zones d’ombre) et du froid en hiver (isolation et chauffage). En hiver, le poulailler doit être isolé contre le froid et pourvu d’un dispositif (sans luminosité) pouvant servir de chauffage d’appoint au besoin. Le sol, de même que les planchers du poulailler et de l’enclos extérieur, doivent être recouverts de copeaux de bois ou de mousse de sphaigne afin de camoufler les odeurs.



MATÉRIAUX


Seul l’enclos extérieur peut être constitué de grillage. Sont interdits les matériaux suivants :

  • Papier, carton, planches, tôles et enduits imitant la pierre, la brique ou d’autres matériaux naturels ;
  • Matériaux usagés de différents types, formes et couleurs pour une même partie de construction ;
  • Matériaux détériorés, pourris ou rouillés ;
  • Bloc de béton (sauf pour la fondation) ;
  • Tôle en acier, d’aluminium ou autres matériaux semblables (sauf pour la toiture) ;
  • Polythène et autres matériaux semblables ;
  • Panneaux de contre-plaqué, de particules ou de copeaux de bois agglomérés ;
  • Panneaux de fibre de verre ondulés (sauf pour la toiture) ;
  • Matériaux ou produits isolants tel que le polyuréthane. 



NOURRITURE

Les plats de nourriture et d’eau doivent être conservés dans l’enclos extérieur (recommandé) ou dans le poulailler pour éviter d’attirer d’autres animaux ou des rongeurs. En hiver, le gardien de poules doit s’assurer que l’eau demeure fraîche (et non gelée!) en tout temps.



ENTRETIEN


Le poulailler doit être nettoyé quotidiennement en respectant les exigences suivantes :

  • les excréments doivent être retirés tous les jours de la paille et de la ripe de bois ;
  • les déchets doivent être déposés dans le bac de matières résiduelles (bac noir) dans un sac hydrofuge ;
  • Aucune odeur ne doit être perceptible à l’extérieur des limites de la propriété.



FIN DE LA GARDE DE POULES


Si l’activité de garde de poules cesse définitivement (cela exclut une période d’arrêt temporaire en hiver), le poulailler et son enclos extérieur doivent être démantelés au plus tard six (6) mois après la fin de l’activité. Les poules doivent être abattues dans un abattoir agréé ou euthanasiées par un vétérinaire, que la viande des poules soit consommée ou non par le propriétaire.

 



Potager en cour avant

potager_64327107.jpeg  
Pour la durée du présent projet pilote, l’aménagement d’un potager en cour avant (et avant secondaire) est autorisé aux conditions suivantes :

  • Tout potager doit respecter une distance minimale de 1 mètre de toute ligne de propriété sans jamais être à moins de 3 mètres d’un trottoir, d’une bordure de rue, d’une bande de roulement ou d’une piste cyclable;
  • Tout potager doit respecter une distance minimale de 1 mètre du bâtiment principal et de l’aire de stationnement ;
  • Les plantes potagères et leur tuteur doivent respecter une hauteur maximale de 1,2 mètre ;
  • L’usage de clôtures ceinturant le potager est interdit ;
  • Les bacs ou caissons pour cultiver les plantes potagères sont autorisés mais ne peuvent dépasser une hauteur de 0,3m ;
  • Toute structure servant à favoriser la pousse des plantes potagères (bac, treillis, filet,  etc.)  doit respecter une  hauteur  maximale  de  1  mètre  et  être fabriqués avec des matériaux spécifiquement conçus à cette fin;
  • L’aménagement d’un potager en cour avant est autorisé entre le 15 avril et le 31 octobre d’une même année. À l’issue de cette période, toute structure favorisant la pousse des plantes potagères doit être retirée et le sol nettoyé.

 

Advenant la décision de la Ville de Saint-Amable de ne pas modifier la réglementation municipale en matière de zonage pour prévoir des  dispositions relatives au présent projet pilote, l’aménagement d’un potager en cour avant devra cesser et le terrain devra être remis en état conformément à la règlementation en vigueur dans un délai de quatre-vingt-dix (90) jours suivant la fin de la période du présent projet pilote.

POURQUOI UN PROJET PILOTE ?

Un projet pilote est un projet effectué à titre expérimental, en vue de vérifier les paramètres conceptuels et réglementaires d'un projet.

Les deux projets pilotes présentés ici seront tenus sur une période de 12 mois, de juin 2020 à juin 2021.

À la fin de la période, advenant la décision de la Ville de Saint-Amable de ne pas modifier la réglementation municipale en matière de zonage pour prévoir des dispositions relatives aux présents projets pilotes, la garde de poules urbaines et/ou l’aménagement d’un potager en cour avant devra cesser et le terrain devra être remis en état conformément à la règlementation en vigueur dans un délai de quatre-vingt-dix (90) jours suivant la fin de la période du projet pilote.

Message
Error