CitoyensRésidentsAnimauxRéglementationS'InformerEnvironnement et développement durableTransportProgrammes de subventionTaxes municipalesRessources communautaires et socio-économiquesSécuritéInfo-TravauxRéclamation
MunicipalitéVie municipaleConseil municipalSéances publiquesAssemblées publiquesServices municipauxAvis publicsPolitiquesGestion contractuelleDemande d'accès à l'information
Découvrir Saint-AmableHistoire et PatrimoineLogo, armoiries et devisePortraitProfil économiqueInfrastructures municipalesAutres adresses et liens UTILES Plan de la MunicipalitéPrix et distinctionsVie communautaire
Accueil
LoisirsParcs et terrains de jeuxRéseau cyclable et piétonnierActivités et événementsEntentes intermunicipalesBénévolatArtistes et artisansBibliothèqueInstallations hivernalesPiscine municipale et jeux d'eauVente de garageLocation de sallesAssociations et organismesClub de lecture d'été
Services en ligne
Menu
 
plan de relance économique agricole : vers une usine de transformation agro-industrielle
 

Avec une superficie agricole d’environ 90 % de son territoire, l’agriculture, en particulier la culture de la pomme de terre grâce à sa terre sablonneuse, a été pendant de nombreuses années le principal moteur économique de Saint-Amable.

Depuis la crise du nématode doré en 2006 dont le décret émis par le gouvernement a mis en quarantaine la quasi-totalité des terres agricoles de Saint-Amable, les producteurs de pomme de terre ont subi plus de 40 millions de pertes financières directes et de nombreuses pertes économiques indirectes qui ont touché toute l'économie du milieu.

En janvier 2018, un comité de travail, initié par le maire M. Stéphane Williams, a été formé pour trouver des pistes de solutions à cette crise qui dure depuis plus de 12 ans. La concertation de toutes les parties prenantes a permis de dresser un plan de relance économique agricole qui valorisera 96,5% de terres agricoles du territoire et qui créera une richesse à long terme pour les Amabliens et leur milieu de vie.

 

RÉSUMÉ DU PROJET 

  • Construction d'une usine de transformation agro-industrielle en mode coopératif pour consolider la production, miser sur une meilleure commercialisation, maîtriser la chaîne de commercialisation de la production à la vente, soutenir la rentabilité de la rotation des cultures par la mise en commun des ressources humaines, financières et matérielles.

    Lieu ciblé : Un terrain du Parc Le Rocher, actuellement utilisé comme dépôt à glaise par la Municipalité de Saint-Amable.
  • Création d'un centre de recherche sur les phytopathologies de la pomme de terre et autres cultures de rotation pour trouver des variétés résistantes au nématode doré qui pourront être transformées à l’usine car actuellement, une seule variété de pomme de terre est résistante au nématode doré et peut être transformée en frites congelées seulement. De plus, le nématode doré n’a pas de prédateurs naturels et l’utilisation de pesticides à Saint-Amable est restreinte en raison de la hauteur de la nappe phréatique.

    Lieu ciblé : En milieu agricole au sud du territoire de Saint-Amable.

  • Mise à niveau des infrastuctures pour supporter les opérations de l'usine : un lien routier pour la circulation lourde et semi-lourde dont le tracé est déjà partiellement existant à partir de la rue Principale et en direction de l'autoroute 30 à travers la carrière Demix qui terminera son exploitation d'ici 10 ans, un bouclage d'aqueduc et l'adaptation du réseau d'égout sanitaire.

 

DEUX IMPORTANTS PROJETS DE DÉVELOPPEMENT DES ACTIVITÉS AGRICOLES ET BIOALIMENTAIRES VOIENT LE JOUR à SAINT-AMABLE

Dans le cadre du Plan de relance économique agricole de Saint-Amable, le lancement de deux importants projets de développement des activités agricoles et bioalimentaires a été annoncé le 19 juin dernier lors d'une conférence de presse, organisée en collaboration avec la Communauté métropolitaine de Montréal à Saint-Amable :

  • Étude de marché sur le potentiel de relance de l’industrie de la transformation de la pomme de terre

    Une étude de marché sera menée par une firme indépendante afin d’évaluer le potentiel de relance de l’industrie de la transformation de la pomme de terre à Saint-Amable. Ce projet, qui permettra notamment d’identifier le ou les types de production à privilégier (en frites ou autres produits frais ou surgelés), recevra une contribution financière de 80 000 $ découlant de l’entente tripartite conclue récemment entre la CMM, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), visant à soutenir le développement des activités agricoles et bioalimentaires dans la région métropolitaine.
  • Mise sur pied d’un comité de travail pour soutenir la relance économique agricole

    Afin de soutenir la relance économique agricole de Saint-Amable, la Municipalité bénéficiera de l’accompagnement d’un comité de travail constitué de représentants de la CMM, de la MRC de Marguerite-D’Youville et de l’Union des producteurs agricoles (UPA). Des partenaires gouvernementaux seront également invités à y participer. Ce comité sera chargé plus précisément de définir une zone d’innovation métropolitaine agricole, c’est-à-dire un territoire destiné à l’innovation agricole et bioalimentaire, où seront regroupées, entre autres, les activités prévues au programme de relance économique agricole de Saint-Amable.

 

SAINT-AMABLE, UN CONTEXTE D'EXCEPTION

Alors que le nématode doré a été détecté sur les terres agricoles de plusieurs municipalités au Québec, Saint-Amable est le seul territoire de la province à subir le moratoire de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) et le décret du gouvernement qui a mis en quarantaine la quasi-totalité des terres agricoles de Saint-Amable où étaient cultivés des pommes de terre.

 

EN 2019

  • Il reste 5 producteurs de pommes de terre à Saint-Amable. Ils étaient 21 en 2006.
  • La part de marché de la production de pomme de terre au Québec des producteurs de Saint-Amable est de 1,2 %. Elle était de 4,5 % en 2006.

 

 

rue principale : VERS UNE AMÉLIORATION DE LA FLUIDITÉ DE LA CIRCULATION
 

La rue Principale de Saint-Amable est l'axe routier central du territoire et le point de convergence de la grande majorité des rues. Selon les plus récents décomptes de la circulation effectués en 2018, plus de 15 000 véhicules circulent, chaque jour, sur la rue Principale dont près de 3 000 durant chaque heure de pointe, soit de 6 h à 9 h et de 15 h à 18 h.

 

Depuis plusieurs années, la circulation routière sur la rue Principale s'est densifiée, principalement autour de son intersection avec la rue du Cardinal. Ceci s'explique par l'augmentation de la population avec les nombreux développements résidentiels et le développement d'un pôle commercial avec des commerces de proximité et des grandes franchises.

L'amélioration de la fluidité de la circulation sur la rue Principale et le développement d'une planification d'aménagement à court, moyen et long terme sont ainsi des enjeux majeurs pour la qualité de vie des Amabliens.

 

VERS UN PLAN DE RÉAMÉNAGEMENT

La Municipalité de Saint-Amable sollicitera au cours du printemps les services de consultants spécialisés pour réaliser une étude de gestion de la circulation et formuler des recommandations qui permettront de créer un plan de réaménagement réaliste en plusieurs phases à court, moyen et long terme. Cette étude concerne le tronçon de la rue Principale, entre les rues Rémi et Dollard. Il s'agit d'une section d'environ 1,2 km qui a été définie comme le secteur le plus achalandé de la rue Principale et pour lequel il est projeté le développement d'un centre-ville commercial et résidentiel, pratique et convivial, propice à la mobilité active.

L'étude de gestion de la circulation vise une évaluation de l'état de la circulation routière actuelle et de toutes les options d'aménagement réalisables en fonction de la configuration des rues de Saint-Amable et des mesures de contrôle de la circulation possibles. Le plan de réaménagement qui en découlera pourrait impacter la rue Principale à différents niveaux tels que le pavage, les voies de circulation, la cohabitation de la circulation routière, des piétons et des cyclistes, etc.

Les résultats de l'étude sont attendus pour le prochain exercice budgétaire municipal qui sera réalisé cet automne. Ils permettront d'outiller la Municipalité de Saint-Amable sur des évaluations concrètes pour appuyer ses démarches auprès du ministère des Transports à qui appartient la rue Principale.

La Municipalité de Saint-Amable souhaite, rapidement, débuter les démarches auprès du ministère des Transports et souhaite collaborer à la mise en place des premières mesures dès 2020.

 

VERS UN PROJET DE MODIFICATION RÉGLEMENTAIRE DU ZONAGE

Dans une perspective de développement durable de Saint-Amable et du dynamisme de sa communauté, un projet de modification du zonage est en cours pour les terrains adjacents à la rue Principale, entre les rues Rémi et Edmond. L'objectif est de réfléchir à très long terme au développement de l'ensemble de ce tronçon de 2 km. Cette réflexion permettra d'établir une planification-cadre avec un plan de zonage qui désignera les différents types de construction permis pour les prochaines années. Des vocations spécifiques seront désignées pour chaque secteur et considèreront un objectif d'unité et de connectivité entre eux, notamment pour favoriser le déplacement des citoyens dans cette zone selon le plan de mobilité active visé.

Cette vaste opération est nécessaire afin de planifier à long terme le développement du territoire dans une vue d'ensemble et permettre l'aménagement des différents secteurs selon la vision de la Municipalité et les objectifs de densification de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) auxquels Saint-Amable doit se conformer.

 

OBJECTIFS VISÉS DU PROJET

  • Création d'un centre-ville urbain avec des places publiques et des lieux d'échange ;
  • Densification des commerces aux deux pôles commerciaux visés : rue de l'Église et rue du Cardinal ;
  • Révision des usages permis sur les terrains adjacents à la rue Principale ;
  • Création d'un secteur jeunesse au Parc Notre-Dame-de-la-Paix ;
  • Développement d'un pôle sportif et récréatif au coeur du milieu urbain.

 

 

 

maison des aînés : un projet sur la bonne voie
 

Le projet de construction d'une résidence pour personnes âgées à Saint-Amable en est actuellement à la sixième étape des dix identifiées par l'organisme à but non lucratif créé pour mener sa réalisation. En effet, l'organisme la Maison des Aînés de Saint-Amable (MASA) travaille à la préparation de divers documents nécessaires à l'obtention de l'engagement conditionnel de la Société d'Habitation du Québec (SHQ) qui permettra l'octroi d'une aide financière pour la construction du bâtiment grâce à son programme AccèsLogis.

 

Il s'agit, notamment, de dresser un plan préliminaire d'architecte, fournir un plan financier et démontrer l'appui financier du milieu, créer une offre de trois services minimum pour les futurs résidents, établir la grille des critères de sélection des résidents, obtenir un certificat de localisation d'un arpenteur-géomètre, une étude géotechnique du terrain et une évaluation indépendante de la valeur du terrain, etc.

Si le processus suit le déroulement planifié, l'engagement définitif de la SHQ est attendu pour février 2020 afin de débuter la construction de la Maison des Aînés en 2021.

Pour mener la réalisation du projet, la MASA est appuyée par un groupe de ressources techniques et la Municipalité de Saint-Amable qui soutient les démarches relatives à l'obtention des documents qui ont trait à la réglementation municipale.

 

UN PROJET DE GRANDE ENVERGURE

Il s'agit d'un projet de grande envergure pour les Amabliens auxquels 120 personnes âgées ont adhéré en signant un formulaire d'intérêt pour y résider et en permettant la constitution d'un regroupement de citoyens pour mener le projet. Les membres du conseil municipal se sont aussi impliqués personnellement pour présenter le projet aux aînés amabliens et recueillir le nombre de signatures requis. Ils ont effectué du porte-à-porte et de la sollicitation auprès de plusieurs organismes et lors de diverses activités.

La Maison des Aînés se situera au coeur du centre-ville commercial de Saint-Amable avec tous les commerces de proximité accessibles à pied. La construction de ces 40 unités de logements pour aînés est ciblé sur le terrain situé à l'intersection des rues Principale et Coursol, en face de l'Hôtel de ville. Elle accueillera des personnes de 75 ans et plus ou de 65 ans et plus avec légère perte d'autonomie.

 

Message
Error